Retour

Placement éthique et solidaire, ou comment donner du sens à l’épargne salariale

L’épargne solidaire, vous connaissez ? Elle permet de concilier rentabilité et utilité. Épargner mais à condition que mon argent finance des activités positives sur le plan social et environnemental. C’est l’équation que résout les placements solidaires.

epargne solidaire

L’épargne solidaire, une option de plus en plus plébiscitée par les salariés 

Protéger son argent et faire en sorte qu’il travaille à l’amélioration de la société et de l’environnement, telle est la démarche des épargnants qui optent pour les placements éthiques et solidaires. Ils souhaitent ainsi aligner leur effort d’épargne avec leurs valeurs. L’encours de cette finance plus humaine progresse chaque année. Il est aujourd’hui de l’ordre de 13 milliards d’euros pour la France.*

Chacun peut souscrire – notamment dans le cadre de l’épargne salariale – à des fonds diversifiés qui investissent jusqu’à 10 % de leurs actifs dans des entreprise ou des associations à forte utilité sociale ou environnementale. N’est pas « entreprise solidaire » qui veut, puisque ce statut est exclusivement attribué par arrêté préfectoral. Le nom d’Epsens vient notamment du « L’épargne qui a du sens », et la société, très engagée, travaille depuis de longue date avec deux partenaires solidaires : France Active et Habitat & Humanisme.

France Active finance et accompagne environ 7 500 entreprises solidaires dans les territoires. Ses 650 salariés et 2 500 bénévoles ont pour objectif d’« accélérer la réussite des entrepreneurs en leur donnant les moyens de s’engager ».

Habitat & Humanisme est une fédération, reconnue d’utilité publique, qui anime quelques dizaines d’associations, plusieurs sociétés et une fondation, toutes orientées vers l’insertion par le logement et l’accompagnement des personnes mal logées. Ainsi Habitat & Humanisme permet, chaque année, à 1700 nouvelles familles environ de se loger dans l’un de ses 8 200 logements en gestion ou acquis en propre.
 

L’épargne solidaire concilie objectif de rendement et éthique 

Les 90 % d’actifs des fonds solidaires non investis dans des organisations solidaires, au sens strict, telles que France Active ou Habitat & Humanisme, le sont, en ce qui concerne Epsens, dans des fonds appartenant plus largement à la finance responsable. En clair, ces fonds dits « ISR » (Investissement Socialement Responsable), financent aussi des entreprises classiques mais qui s’astreignent à de bonnes pratiques sociales, environnementales et de gouvernance. 
 

Pour juger du caractère authentiquement solidaires des fonds d’investissement, des organismes experts indépendants tels que Finansol ont créé des labels. Grâce à ces fonds éthiques, les épargnants parviennent à concilier objectifs de rendement avec la garantie que leur argent finance notamment des activités qui ne sont pas en contradiction avec leurs convictions.

Près des deux tiers de l’épargne solidaire proviennent aujourd’hui de l’épargne salariale. Pour épargner solidaire, via son intéressement ou sa participation , rien de plus simple car la réglementation impose que dans tout plan d’épargne d’entreprise doit être proposé au moins un fonds solidaire. Et celui-ci est toujours estampillé comme tel. 

Chefs d’entreprise, sachez répondre à la demande croissante des salariés qui souhaitent opter pour une épargne utile et concrète et découvrez l’offre d’Epsens, qui allie investissement solidaire et finance verte, pour une « épargne qui s’engage à vos côtés ».
 

*Baromètre 2019 La Croix-Finansol
https://www.finansol.org/_dwl/barometre-finance-solidaire.pdf